Sauvetage de matières dangereuses terminé à Beyrouth

1. mars 2021

Aujourd’hui, le moment est enfin venu : les travaux du port de Beyrouth sont terminés.

Depuis début novembre, HÖPPNER s’occupe des matières dangereuses stockées dans le port depuis des décennies pour le compte de la société CombiLift de Brême. Dans le cadre de la récupération des déchets dangereux, les collègues sur place ont sécurisé et identifié les produits chimiques existants, les ont remplis dans des conteneurs de transport appropriés et les ont préparés pour une élimination et un recyclage professionnels en Allemagne.

Les quantités de produits chimiques récupérées dans 58 conteneurs maritimes vétustes, dont certains avaient été rongés par les acides qui y étaient stockés :

  • 700 seaux d’hydroxyde de sodium
  • 380 conteneurs IBC contenant de l’acide sulfurique, de l’acide chlorhydrique, de l’acide fluorhydrique, de l’acétone, du méthanol et du diluant
  • 350 barils de bromure de méthyle
Article Marchandises dangereuses à Beyrouth - Photo de Michael Wentler

« Nous avons maintenant terminé avec succès un projet passionnant avec des impondérables initiaux », déclare Michael Wentler, visiblement soulagé. « Ce que nous avons trouvé ici début novembre était vraiment incroyable : j’étais dans l’acide chlorhydrique jusqu’aux genoux. Nous devions faire venir tous les équipements de sécurité par avion depuis l’Allemagne, sinon nous aurions travaillé avec des ponchos imperméables au lieu de combinaisons de protection. A la lueur des lumières du port, on pouvait voir les nuages acides au-dessus des conteneurs. C’est d’autant plus gratifiant que tout est désormais bien emballé et étiqueté et que notre zone portuaire ne présente plus de risque pour la population et l’environnement.

Dès que la notification aura été finalisée, les marchandises dangereuses emballées dans de nouveaux conteneurs maritimes seront acheminées vers le nord de l’Allemagne et y seront probablement recyclées ou éliminées par Nehlsen AG en avril.